Modifier l'article

Mars 2017

l daniel dessogneLa Commission Finances s’est réunie pour la seconde fois dans le cadre de la préparation du budget 2017. Cette réunion a été l’occasion d’échanger et de valider les grandes orientations de
ce budget qui sera présenté à la Commission, aux responsables des services de la commune et à tous les élus lors de la Réunion d’Orientation Budgétaire (ROB) mi-mars 2017. Le vote de ce
budget est prévu le 29 mars 2017.

Malgré les multiples contraintes dont nous vous avons déjà fait part, nous avons tenu à ce que ce budget préserve la qualité de vie dans notre village.

A ce titre, les montants affectés en 2017, seront équivalents à ceux de 2016 pour :

- le scolaire, la Maison de l’Enfant,
- la culture, la médiathèque,
- les associations,
- la participation au CCAS,
- l’embellissement et le fleurissement de la commune.

La recherche d’économie sur le fonctionnement sera toujours et encore le maitre-mot de cette année. C’est un exercice qui a cependant ses limites ! Sans recours à l’emprunt, avec un excédent de fonctionnement qui reste insuffisant, nous devrons veiller à terminer les investissements déjà engagés ou prèvus avant d’en engager de nouveaux.

Pour cette année :

- le début des travaux pour la réouverture de l’Eglise Saint-Fortuné si les subventions
nous sont accordées dans les délais impartis,
- la fin de l’aménagement du 4 rue des Ecoles pour la Ludothèque et le Club Informatique,
- la réfection de certains tronçons du réseau d’eaux pluviales,
- la poursuite de la mise en conformité des bâtiments communaux.

Les travaux de voiries financés dans le cadre du Contrat Intercommunal de Développement pourraient être partiellement anticipés (cf. Conseil municipal du 1er février).

Chaque membre de la commission s’est exprimé concernant l’évolution de la fiscalité sur notre commune. Faut-il en effet maintenir la taxe d’habitation et la taxe foncière au niveau de 2016 ou faut-il continuer à les faire évoluer pour couvrir nos charges nouvelles, nous rapprocher des taux d’imposition des communes voisines et devenir moins dépendant de la compensation versée par la CCMSL?

Suite à cette discussion, deux scénarios seront présentés lors du ROB et du vote du budget : un avec une augmentation modérée des taux et un autre sans augmentation.

 

Daniel DESSOGNE
Adjoint délégué aux affaires financières